onema

Aménager et dimensionner un Ouvrage de Rétention et de Remédiation

Bien qu’initialement prévus pour la lutte contre les crues, des travaux de recherche récents ont démontré que les Ouvrages de Rétention et de Remédiation (OR2) implantés dans les bassins versants agricoles pouvaient également assurer une fonction épuratrice (Projet ArtWET). Les travaux menés au sein du LHyGeS depuis 2010 (Projets ENRHY et Phytoret) ont permis d’élaborer plusieurs outils (accompagnés de guides méthodologiques) permettant d’optimiser l’aménagement de ces ouvrages afin d’en concilier les différents usages (Regazzoni et al., 2010).

L’intérêt est avant tout de tirer parti d’ouvrages préexistants, déjà intégrés à l’hydrosystème, en impactant le moins possible leur fonction première. Il est alors proposé de réaliser les études qui permettront de définir le meilleur compromis entre le dimensionnement requis pour l’atténuation des crues (degré de protection pour une période de retour donnée) et l’optimisation du temps de séjour au sein de l’ouvrage pour permettre la dégradation des contaminants. Dans ce cas, l’élément déterminant est le débit de fuite du dispositif : il doit être suffisamment faible pour les épisodes ruisselants fréquents (de faible intensité) sans que cela impacte le fonctionnement du dispositif lors d’épisodes extrêmes. Pour ce faire, l’aménagement proposé consiste à mettre en place un filtre à gravier qui, judicieusement placé en amont de l’ouvrage d’évacuation, aura pour fonction de réduire la vitesse de vidange du dispositif pour les faibles hauteurs d’eau. Un premier outil a été développé pour étudier l’impact de ce type d’aménagement sur le degré de protection assuré par l’ouvrage (Regazzoni et Payraudeau, 2013a) à partir notamment de l’estimation des volumes ruisselés sur le bassin versant contributeur et de la dynamique de vidange de l’OR2 (avant et après l’aménagement d’un filtre à gravier).

Exemple d’un bassin d’orage réaménagé à l’aide d’un filtre à gravier (LHyGeS)

Lorsque les ouvrages existants ne permettent pas de contrôler autant de surface agricole que souhaitée, il peut être envisagé de rechercher l’emplacement optimal pour l’implantation de nouveaux OR2 au sein du bassin versant. Cette optimisation implique de déterminer les points de convergences des écoulements et de prendre en compte les contraintes techniques, juridiques et financières. Un second outil a été conçu pour ce faire (Regazzoni et Payraudeau 2013b). En s’appuyant sur les fonctionnalités offertes par un Système d’Information Géographique (SIG), il permet d’orienter les porteurs de projets vers les emplacements les plus pertinents en permettant :

  • d’estimer les écoulements générés en tout point du paysage pour un épisode de pluie donné sur la base de l’approche du SCS-CN (USDA-SCS, 1972) ;
  • d’extraire les sites potentiels d’implantation selon le volume de stockage des OR2 et le seuil de pluie des épisodes ruisselants que l’on souhaite intercepter
  • d’intégrer la faisabilité foncière et les contraintes liées à la présence de zones de protection de la nature.

Cet outil peut donc être mobilisé dès la phase de diagnostic préalable pour étudier et proposer différents scénarios d’aménagement d’un bassin versant. Par ailleurs, en s’affranchissant des aspects relatifs à la lutte contre les crues, il peut être aisément adapté au cas de ZTHA destinées à intercepter des eaux de ruissellement hydrauliquement concentrées.

Pour en savoir plus :

  • www.artwet.fr

  • http://enrhy.unistra.fr/Accueil.html

  • www.phytoret.eu

  • USDA-SCS (1972). National Engineering Handbook, Part 630 Hydrology. Washington, D.C.

  • Regazzoni C., Payraudeau S., Grégoire C. (2010). Evaluation du potentiel de rétention et de remédiation des flux de produits phytosanitaires dans les eaux de surface par des Ouvrages de Rétention et de Remédiation (OR2) - Les Ouvrages de Rétention et de Remédiation (OR2). Laboratoire d’Hydrologie et de Géochimie de Strasbourg, 24p. Télécharger

  • Regazzoni C., Payraudeau S., Grégoire C. (2011). Validation et analyse de la transposabilité des méthodologies d’aménagement et d’implantation de nouveaux Ouvrages de Rétention et de Remédiation (OR2) Alsace, Gard et Seine Maritime. Rapport d’étape, Laboratoire d’Hydrologie et de Géochimie de Strasbourg, 85p. Télécharger

  • Regazzoni C., Payraudeau S. (2013a). Guide d’utilisation de l’outil d’aménagement d’Ouvrages de Rétention et de Remédiation (OR2) - Techniques pour la réduction des pollutions diffuses. Document élaboré dans le cadre du projet ENRHY (2010-2013), Action 12-5-2., 30p. Télécharger

  • Regazzoni C., Payraudeau S. (2013b). Guide d’utilisation de l’outil d’aménagement d’Ouvrages de Rétention et de Remédiation (OR2) - Techniques pour la réduction des pollutions diffuses. Document élaboré dans le cadre du projet ENRHY (2010-2013), Action 12-5-2., 30p. Télécharger

Haut de page / Page suivante